Michel Legrand : l’adieu à un géant de la comédie musicale française

Alors que la comédie musicale perd l’un de ses plus brillants artistes, nous souhaitions rendre hommage à celui qui sublima ce genre cinématographique à la française.

 

Dans la nuit du 25 au samedi 26 janvier, la France a perdu l’un de ses plus grands et prolifiques compositeurs. C’est à l’âge de 86 ans que Michel Legrand a tiré sa révérence, laissant derrière lui des musiciens, des mélomanes et de nombreux fans endeuillés.
Michel Legrand est né dans une famille de musiciens, son père était compositeur et son oncle chef d’orchestre ; la musique coulait dans ses veines, et très tôt, ce génie se prit de passion pour le jazz et la composition. Mais ce sont bien la comédie musicale et la musique de films qui vont consacrer ses plus beaux chefs d’œuvres et le hisser au sommet de la musique française dans les années 60. Il compose notamment pour Les Parapluies de Cherbourg, Les Demoiselles de Rochefort ; L’Affaire Thomas Crown ou encore le sublime Peau d’âne de Jacques Demy.
Comment résister à l’envie de terminer cet hommage par une citation du
compositeur, qui résonne avec notre spectacle musical Vous serez comme des dieux : « Je suis un être heureux et léger de nature, mais dans tout ce que je fais la mort se présente toujours ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *